Accueil

Articles récents

Pour ou contre : Le cinéma pornographique est-il un art?

Le Pour par Marie Michelet « Si tu ne m’aimais pas, dis-moi, fille insensée, Que balbutiais-tu dans ces fatales nuits ? Exerçais-tu ta langue à railler ta pensée ? Que voulaient donc ces pleurs, cette gorge oppressé, Ces sanglots et ces cris ? » A Laure, Alfred De Musset Quelques mots pour appréhender ce que le plaisir charnel peut exprimer.Poursuivre la lecture de « Pour ou contre : Le cinéma pornographique est-il un art? »

Zoom dans le monde des photographies corporelles

Des statues antiques aux esquisses de nos artistes génies, de la surexposition au tabou. La place du corps humain dans l’art est inestimable, qu’importe l’époque, le lieu ou l’âge. Il ne s’agit pas de faire ici une typologie des façons de montrer le nu dans les milieux artistiques, ou encore de vous offrir une chronologiePoursuivre la lecture de « Zoom dans le monde des photographies corporelles »

Vulgaire vulve – quand l’œuvre Diva questionne le rapport de notre société au sexe féminin

Sur la colline d’un parc au Brésil, l’artiste plasticienne Juliana Notari a installé une sculpture géante de … vulve. Cette œuvre de land art qu’elle a nommé Diva mesure 33 mètres de long, 16 mètres de large et la cavité représentant le vagin s’enfonce à 6 mètres de profondeur. Comment briser un tabou ? LaPoursuivre la lecture de « Vulgaire vulve – quand l’œuvre Diva questionne le rapport de notre société au sexe féminin »

Hannah Montana, Jessie, Zack et Cody: ces fictions de Disney Channel sur des problèmes de riches

Once upon a time … Il était une fois, une fille de 16 ans, lycéenne basique le jour et icône de la pop le soir. Ni ses amis, ni ses amoureux ne se rendaient compte de cette double identité qu’elle cachait au fil de chaque épisode lors de scènes loufoques dans sa villa située dansPoursuivre la lecture de « Hannah Montana, Jessie, Zack et Cody: ces fictions de Disney Channel sur des problèmes de riches »

Le rapport des auteurs à la langue : écrire plus simple est-il écrire plus bas ?

Le constat actuel de l’état de la Littérature est, pour certains, sans appel : alors que le nombre de lecteurs ne cesse d’augmenter, en même temps que les ventes de livres, le niveau général de vocabulaire et d’expression serait en chute libre, et les romans populaires actuels marqueraient un rabaissement artistique. Cette déploration, qu’on trouveraPoursuivre la lecture de « Le rapport des auteurs à la langue : écrire plus simple est-il écrire plus bas ? »

La première guerre mondiale : hyperviolence et traumatismes en héritage.

Aujourd’hui, il ne semble pas absurde d’affirmer que le souvenir de la Grande Guerre sous-tend nos existences en tant que français, et plus largement celles d’une grande partie d’européens. En effet, il y a peu encore, nous célébrions son centenaire, au travers d’une série de cérémonies, d’hommages, et autres manifestations mémorielles. En outre, nombreuses sontPoursuivre la lecture de « La première guerre mondiale : hyperviolence et traumatismes en héritage. »

Van Gogh: l’être changeant

Van Gogh n’a pas toujours été le célèbre peintre que l’on connait, mais aussi un marchant d’art , un instituteur et un prédicateur […]. S’essayant à la craie, à l’aquarelle, à l’huile ou encore à l’encre, il vagabonde d’atelier en atelier. Il va à plusieurs reprises changer d’horizon, tout plaquer et s’installer ailleurs.

Se plonger dans le bain absurde: mode d’emploi

A l’heure où les réseaux sociaux se déchaînent contre toutes les choses sur lesquelles ils peuvent trouver un semblant d’appui, lire sans interruption quelque chose de concret paraît aphrodisiaque. Évidemment, je m’adresse aux férus de culture, mais si vous lisez ces lignes c’est sûrement que vous l’êtes. Le Nouvel Aix a innové cette année avecPoursuivre la lecture de « Se plonger dans le bain absurde: mode d’emploi »

Jeux vidéo : entre foyer d’une violence graphique et base d’un recrutement militaire

Décor apocalyptique aux couleurs froides sous un temps brumeux et angoissant, des cadavres ensanglantés le long du chemin, une tenue de soldat complète sur le dos, une arme puissante entre les mains et une mission à accomplir en équipe, tel est l’univers de la plupart des jeux vidéo de guerre de nos jours. On lePoursuivre la lecture de « Jeux vidéo : entre foyer d’une violence graphique et base d’un recrutement militaire »

« Un pays qui se tient sage » : violence et démocratie, quelle coexistence possible ?

Qui détient la légitimité d’user de la violence ? La force physique est-elle la seule violence ? Quelle place devrait avoir la violence en démocratie ? Quel espace occupe-t-elle réellement ? Qui possède l’autorité légitime de distinguer ce qui est violent de ce qui ne l’est pas ? Vous l’aurez compris, le film documentaire réaliséPoursuivre la lecture de « « Un pays qui se tient sage » : violence et démocratie, quelle coexistence possible ? »

avril 2021
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Suivez-nous

https://www.instagram.com/lenouvelaix/

https://www.facebook.com/lenouvel.aixhaustif.56


Mentions légales

La rédaction et la publication de ce site sont sous la responsabilité de l’association Le Nouvel Aix déclarée en préfecture et présidée par :

Prune Bursi–Sarlin – prune05@yahoo.fr

Sous la supervision de Sciences Po Aix, 25 rue Gaston de Saporta, 13100 Aix-en-Provence

Modération :

Les commentaires enregistrés sur ce site pourront faire l’objet d’une modération (suppression et/ou modification) sans préavis et à tout moment, notamment si leurs contenus contreviennent aux lois en vigueur.